Home / Trucs et Astuces / Prime Noël 2018 : montants et conditions

Prime Noël 2018 : montants et conditions

Pour 2018, le versement de la prime Noël est prévu le 14 décembre. À partir de cette date, plus de 2,3 millions de foyers français recevront au minimum une somme de 152,45 euros, de la part de l’État, pour leur permettre de plus ou moins profiter de la fête de Noël et de fin d’année. Mais quelles sont les conditions de cette prime ?

Qui peut bénéficier de la prime Noel 2018 ?

La prime de Noël est une somme d’argent destinée à aider les familles plus démunies pendant les fêtes de fin d’année. Ce soutien financier sera versé non seulement aux personnes bénéficiaires du RSA ou revenu de solidarité active, mais aussi aux allocataires de l’ASS ou Allocation de solidarité spécifique,
de l’ATS (Allocation transitoire de solidarité) et de l’AER (Allocation équivalent retraite).
Selon l’estimation de la ministre des Solidarités et de la Santé, madame Agnès Buzyn, au-delà de
2,3 millions ménages bénéficieront de cette prime cette année.
Il faut préciser qu’aucune démarche administrative ni formulaire à remplir n’est nécessaire pour recevoir cette prime. Les sommes seront versées automatiquement par la CAF (Caisse nationale d’Allocations Familiales) ou Pôle emploi sur le compte bancaire des bénéficiaires.

Un montant variable en fonction de la composition du foyer

Pour 2018, aucune revalorisation n’a été opérée au niveau de la prime de Noël. En d’autres termes, les montants seront les mêmes que ceux de 2017 et le minimum sera de 152,45 euros. De manière générale, les sommes versés seront calculés en fonction du statut du foyer et du nombre d’enfants.
En outre, certains conseils départementaux et collectivités locales peuvent ajouter à cette prime quelques euros de plus en guise d’aide de fin d’année. Ainsi, chaque Français est invité à contacter son service administratif local pour obtenir plus d’informations.
Scroll To Top